AudiovisuelFinances publiquesTélécommunications

Les Calédoniens se branchent

Les programmes de NCTV plaisent. C’est la conclusion d’une étude réalisée par l’institut Iscope, en juillet 2016, auprès du public calédonien. Avec 95% d’avis positifs sur un échantillon de...

Les programmes de NCTV plaisent. C’est la conclusion d’une étude réalisée par l’institut Iscope, en juillet 2016, auprès du public calédonien. Avec 95% d’avis positifs sur un échantillon de 903 personnes, les téléspectateurs, dont 72% regardent NCTV, encouragent donc la chaine à poursuivre ses efforts. Iscope nous apprend aussi que NCTV est regardée partout dans le pays, par toutes les catégories de population (69% des téléspectateurs en province Sud, 79% dans la province des Iles, 80% en province Nord). De surcroit, NCTV attire de plus en plus sur les réseaux sociaux.
L’étude Médiamétrie1 de septembre 2016 confirme l’amélioration de son audience cumulée, qui passe, en deux ans, de 10 672 personnes (septembre 2014) à 20 691 (septembre 2016) et la hausse de sa part d’audience de 1,8% (septembre 2014) à 3,6% (septembre 2016). A noter toutefois que, si la progression de NCTV la distingue, elle reste bien moins regardée par les Calédoniens que les chaines de France Télévisions (dont Nouvelle-Calédonie 1ère, avec 104 500 spectateurs en septembre 2016).

1. Médiamétrie : société française dont l’objet est de mesurer l’audience des médias audiovisuels et interactifs français et de réaliser des études marketing. Voir l’étude www.mediametrie.fr/television/communiques/telecharger

Lire aussi dans ce dossier :

-NCTV ne connaît pas la crise

-NCTV : publique mais pas enchaînée ?

Rubriques
AudiovisuelFinances publiquesTélécommunications

A LIRE ÉGALEMENT

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.