Aménagement / UrbanismeLe NordPartenaires

Dix ans déjà !

Que pensez-vous du collège de Païamboué ? Des villas océaniennes de Baco ? Du centre culturel de Vook ou de l’auditorium du conservatoire de musique de Koné ? Depuis dix  ans, la Saeml...

Que pensez-vous du collège de Païamboué ? Des villas océaniennes de Baco ? Du centre culturel de Vook ou de l’auditorium du conservatoire de musique de Koné ? Depuis dix  ans, la Saeml Grand projet VKP a conduit plus de cinquante opérations sur commande de collectivités publiques. Avec le souci constant de bâtir « la ville océanienne », cité offrant à sa population une cohabitation harmonieuse, des solutions architecturales  innovantes  et empreintes des cultures du pays, des « écoconstructions » à prix abordable. La Saeml  VKP en est devenue l’experte.

En créant en 2006 la « Saeml VKP », société d’économie mixte locale, les élus de la province Nord ont affirmé leur volonté de faire porter par une structure spécifique l’aménagement immobilier de la région VKP dans tous les domaines. L’entreprise a, dès l’origine, perçu son territoire d’intervention comme un laboratoire et conçu des outils innovants : méthode d’analyse des terres à aménager ; montages financiers pour y intégrer le foncier coutumier ; techniques de construction respectueuses de l’environnement naturel et humain…

Dix bougies, cinquante-quatre opérations

Avec son siège social à Koohnê, sur les terres du GDPL de Baco, la Saeml VKP possède un ancrage solide sur son lieu d’intervention. Elle a tissé avec les décideurs, les entreprises locales, les banques, les représentants coutumiers, la population, un réseau de relations qui facilite sa compréhension des besoins de la région et sa conduite d’opérations. Ainsi armée, l’entreprise a supervisé, sur dix  ans, la construction  de  cinquante-quatre éléments d’infrastructure sur VKP. Ses commanditaires ? La province  Nord, les trois communes, Voh, Koné, Pouembout, le gouvernement, mais aussi les chambres consulaires ou le SIVOM-VKP. « Nous avons respecté, dans la grande majorité des cas, les délais et les budgets alloués, exprime Ange-Marie Benoit, son directeur général. Deux opérations, le centre aquatique de Pouembout et les trente-six logements de Téari, ont connu des malfaçons, entrainant retards, litiges, surcoûts. Mais nous en avons tiré expérience. Nous travaillons désormais avec des prestataires triés sur le volet, qui engagent tous leur responsabilité juridiquement. »

L’expérience devenue expertise

La Saeml VKP s’est rapidement distinguée lorsque, en 2007, en concertation avec les clans kanaks et les investisseurs privés, elle a défini des schémas financiers destinés à valoriser les terres coutumières de la région, malgré leur caractère inaliénable et insaisissable. Dix ans plus tard, le parc d’aménagement de Bako, dont elle a accompagné la réalisation, est un succès tangible, un exemple qui incite à l’utilisation du foncier coutumier dans le développement économique du pays. En parallèle, la Saeml VKP a affirmé une expertise qui mêle, avec goût, architecture contemporaine et caractéristiques océaniennes, au point de faire émerger de nouvelles formes constructives. Un projet résume cet art : le collège de Païamboué. L’aménageur y a expérimenté le béton de terre, matériau d’avant-garde adapté à la région. Le bâtiment vient de gagner l’un des prix d’architecture internationaux les plus renommés, les « Terra Awards » et sera présenté comme lauréat du concours d’architecture « Green Building Solutions Awards » lors de la conférence sur le changement climatique (COP 22), le 14  novembre, à  Marrakech.
En affirmant son expertise, l’entreprise s’est ouvert de nouvelles compétences : la province Nord lui a confié la gestion de l’habitat intermédiaire aidé (HIA). Ce programme fait bénéficier les ménages résidant dans le Nord, d’une aide financière pour leur projet immobilier. Il facilite également les opérations des promoteurs immobiliers constructeurs de logements.

Perspectives pour une nouvelle décennie

Au terme de dix ans d’action, la Saeml VKP dispose du recul nécessaire pour déployer une stratégie d’aménagement adaptée aux réalités calédoniennes. Elle continue d’accompagner la province Nord dans son « saut vers la modernité », en prenant systématiquement en compte les impacts qualitatifs et sociaux des projets à mener, pour en assurer l’harmonie avec leur lieu d’implantation. En 2015, son champ d’intervention s’est étendu à tout le territoire provincial, où elle promouvra la mise en valeur du foncier coutumier, l’écoconstruction et apportera aux collectivités intéressées une assistance dans la gestion et l’entretien de leur patrimoine bâti. L’avenir, pour la Saeml VKP, signifie aussi la recherche de partenariats innovants, comme celui passé avec Quadran, l’un des leaders de la production d’électricité verte ; il signifie le soutien aux filières de construction écologique, dont le pisé. Pour servir, inconditionnellement, le développement du Nord, grâce à des solutions créatives.

« L’avenir, pour la Saeml VKP… signifie le soutien aux filières de construction écologique, dont le pisé »

Rubriques
Aménagement / UrbanismeLe NordPartenaires

A LIRE ÉGALEMENT

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.