Aménagement / UrbanismePartenaires du VKP InfosPublireportageSanté / Médecine

Pour une convalescence en toute sérénité

Le pôle sanitaire du nord (PSN), nouvel établissement du centre hospitalier du nord (CHN), a ouvert ses portes le 21 novembre 2018 à Païamboué. A proximité, comme une annexe...

Le pôle sanitaire du nord (PSN), nouvel établissement du centre hospitalier du nord (CHN), a ouvert ses portes le 21 novembre 2018 à Païamboué. A proximité, comme une annexe au PSN, un centre d’hébergement a concomitamment été mis en service. La province Nord en avait confié la maîtrise d’ouvrage déléguée à la Saeml Nord Aménagement.Vous êtes sur le point d’accoucher ou venez de subir des actes chirurgicaux au PSN ? Vous êtes membre de la famille d’un patient hospitalisé à Koné ? Si vous résidez loin du nouvel hôpital, le centre d’hébergement de Païamboué vous offre désormais ses services. En effet, en lien avec le projet de complexe médical, la direction des affaires sanitaires et sociales provinciale (la DASS-PS) a commandité la construction
d’une structure de logement, située en face de l’entrée principale du PSN, pour faciliter le séjour des patients. Le nouveau « motel social » propose quinze chambres (vingt-quatre lits), à des tarifs inférieurs aux hôtels de la région. Il comprend une salle commune pour la détente et la restauration de ses locataires ainsi qu’une blanchisserie et quelques autres commodités.

Architecture océanienne toujours

La province Nord et l’Etat ont financé le chantier du centre d’hébergement (290 millions XPF) via les contrats de développement.
Les travaux de construction ont commencé en mars 2017 et se sont achevés mi-2018. Nord Aménagement a livré le bâtiment à la DASS-PS en octobre. Pour l’heure, la province Nord administre cet « hospitel » en direct mais devrait, à terme, désigner un gestionnaire.
Dans la conception du bâtiment, Nord Aménagement a retenu les caractéristiques qu’elle met depuis toujours en avant pour faire émerger une architecture moderne et intégrée au paysage, celle propre à la « ville océanienne ». Ainsi, les locaux collectifs du centre d’hébergement sont construits en béton mais ses chambres révèlent une ossature en bois. Tout en ne dépareillant pas avec le PSN, l’architecture du centre est plus légère, plus aérée : elle favorise la sérénité des personnes qui l’habiteront temporairement. Un peu comme s’ils rentraient chez eux.

Rubriques
Aménagement / UrbanismePartenaires du VKP InfosPublireportageSanté / Médecine

A LIRE ÉGALEMENT

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.