Développement durableEconomieEnvironnementPartenaires du VKP Infos

Dépotoirs de Koné et Pouembout : tout ce que vous devez savoir

A compter du 1er janvier 2019, les règles de fonctionnement des décharges (les « centres d’enfouissement techniques » ou « CET ») de Koné et Pouembout ont changé. Il...

A compter du 1er janvier 2019, les règles de fonctionnement des décharges (les « centres d’enfouissement techniques » ou « CET ») de Koné et Pouembout ont changé. Il est en effet urgent d’endiguer la pollution liée à l’apport de déchets dangereux et de circonscrire les départs de feux, très fréquents. Sur place, un contrôleur s’assurera du bon fonctionnement de ce service public.

Particuliers, vos déchets dans des bennes d’apport

Vous êtes un particulier ? L’accès aux CET de Koné et Pouembout est contrôlé, depuis le 1er janvier 2019. Les anciennes zones de dépôt vous sont interdites. En revanche, vous disposez de bennes d’apport volontaire, pendant les heures d’ouverture (voir les horaires en encadré).
Si vous êtes abonné au service de collecte des déchets du Sivom-VKP ou si vous habitez hors du circuit de collecte, vous bénéficiez d’un accès gratuit. Pour cela, quand vous acquittez la facture d’ordures ménagères du second semestre 2018, vous devez vous procurer auprès du Sivom-VKP une carte d’abonné et la montrer à l’entrée des dépotoirs. Les non-abonnés doivent acheter à la régie des recettes du Sivom-VKP des tickets de passage (voir les tarifs en encadré) pour utiliser les bennes d’apport volontaire des CET, à partir du 1er février 2019.
Courant 2019, le dépotoir de Voh devrait être soumis aux mêmes règles.

Professionnels, l’accès aux CET devient payant

Vous êtes un professionnel (entreprise) ? Auparavant, vous accédiez sans contrôle et gratuitement aux CET de Koné et Pouembout, pour y déverser les déchets de votre activité, parfois dangereux. Au 1er janvier 2019, la règle  a changé pour vous aussi. Vous devez acquérir des tickets de passage auprès du Sivom-VKP et conservez un accès à la zone de dépôt. En tant qu’utilisateur régulier, vous participez ainsi, comme partout ailleurs dans les pays soumis à des normes sanitaires, au financement du service public d’exploitation des déchetteries, qui est coûteux.

En parallèle, le Sivom-VKP ne collectera plus les déchets des abonnés professionnels (hormis ceux du secteur tertiaire) ; les zones industrielles et artisanales de VKP ne feront plus partie du circuit de collecte. Les entreprises assureront leur collecte elles-mêmes, ou via des prestataires de services privés.

Pouembout, changement de jours de collecte des ordures ménagères

Depuis le 1er janvier 2019, la collecte s’effectue les mardi et vendredi au village de Pouembout, le mercredi dans ses tribus.

Non-abonnés ? Professionnels ?

Pensez à acheter vos tickets d’accès à la régie des recettes du Sivom‑VKP !
Leurs tarifs :
-500 francs CFP pour les véhicules légers (PTAC < 3,5 tonnes) ; et remorques de PTAC < 500 kg ;
-1 000 CFP pour les remorques de PTAC > 500 kg ;
-10 000 francs CFP pour les poids lourds.

Horaires d’ouverture des dépotoirs de VKP

A Bellevue, le calvaire des feux de dépotoir

Les dépotoirs de Koné et Pouembout sont régulièrement la proie des flammes. En août, celui de Koné a brulé pendant plusieurs jours ; les pompiers sont intervenus à plusieurs reprises, le feu renaissant de ses flammes. Les habitants du lotissement voisin, Bellevue, placé sous l’influence du vent, vivent alors un calvaire. La règlementation de l’usage du dépotoir devrait venir les soulager de cette nuisance.

Un contrôleur à votre service

Dans les CET, le contrôleur s’occupera de l’accès mais orientera aussi les usagers sur les déchets autorisés ou
interdits au dépôt. Quelques informations à ce sujet.

Déchets autorisés Déchets non autorisés
Déchets ménagers en mélange (poubelle de ménage normale sans déchets dangereux). Déchets d’activité de soins à risque infectieux
(seringues, pansements, médicaments, etc.).
Déchets inertes (verre, gravats, briques, carrelage). Déchets explosifs (fusées de détresse, pétards,
bouteilles de gaz, etc.).
Déchets de bois, déchets verts et autres déchets organiques. Produits chimiques, peintures, solvants, reste de produits phytosanitaires.
Déchets de métaux ferreux et non ferreux (ferraille, cuivre, aluminium, alliages…).
Déchets dangereux règlementés : piles, batteries, huiles usagées, pneus, véhicules hors d’usage, électroménager, appareils électriques et électroniques, ampoules et néons.
Carcasses animales, viscères, déchets d’abattoir.
Déchets radioactifs (notamment radios médicales).
Rubriques
Développement durableEconomieEnvironnementPartenaires du VKP Infos

A LIRE ÉGALEMENT

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.