EnvironnementInstitutionsPartenaires du VKP Infos

Koné : l’adduction en eau potable inscrite aux contrats de développement

Entre les recensements généraux de la population de 2009 et 2014, les communes de Voh, Koné et Pouembout ont vu leur nombre d’habitants passer de 9 685 à près de...

Entre les recensements généraux de la population de 2009 et 2014, les communes de Voh, Koné et Pouembout ont vu leur nombre d’habitants passer de 9 685 à près de 15 000. Pour tenir compte de l’impact de cette démographie sur la distribution d’eau potable dont il est en charge, le SIVOM-VKP a élaboré, en 2012, un « schéma directeur de l’adduction d’eau potable (AEP) ». Les investissements nécessaires pour répondre aux besoins de la population y sont détaillés. L’Etat vient d’apporter son concours à sa mise en œuvre en inscrivant aux contrats de développement 2017-2021 le financement de plusieurs opérations clés.

Le SIVOM-VKP, piloté par les exécutifs des trois communes, a commencé en 2011 à restructurer le réseau AEP de la région. Il a procédé à une partie des investissements requis, tant pour dégager de nouvelles ressources en eau (captages, forages), que pour établir les réseaux (réservoirs, conduites, etc.). Il s’agit en effet de faire face à la demande liée aux nouveaux habitants et au déploiement de l’activité économique sur VKP. Aujourd’hui, beaucoup reste à faire. La population est répartie sur quelque 1 850 km², une superficie supérieure à celle des quatre communes du grand Nouméa réunies (qui, elles, comptent près de 180 000 habitants). L’évolution démographique de VKP concerne les trois villages et leurs dix-sept tribus.

120 millions pour le réseau de Koné

Le SIVOM-VKP veut faire aboutir les travaux de renforcement du réseau de Koné, pour un coût total de 120 millions XPF. Ils comporteront d’abord la construction, en 2017, d’un nouveau réservoir, d’une capacité de 400 m3, sur la Néa (30 millions XPF) et l’achèvement du maillage entre les ressources de la Néa et de la Boum par une conduite de raccordement (30 millions XPF). En concentrant ces ressources, le SIVOM-VKP vise l’alimentation des zones urbaines à proximité de l’hôtel de la province Nord. A l’étude par ailleurs, l’extension, sur 2,2 km, du réseau de distribution de la Confiance vers le village, en conduites PVC de 250 mm (60 millions XPF). Cette ressource sera en priorité dévolue aux habitants du centre du village. Par cet investissement, le SIVOM-VKP veut obtenir une meilleure répartition des ressources, en conservant de la souplesse au réseau. L’une de ses conséquences visibles rapidement sera la diminution des épisodes d’eau turbide après de fortes pluies. L’Etat prendra en charge 72 millions XPF, soit 60% du financement des opérations et le SIVOM-VKP le reliquat.

Raccordement autour de la Boum

Le SIVOM-VKP lancera aussi, en 2017, quelques travaux de moindre ampleur mais pas moins importants pour l’AEP de la région. Ainsi, il permettra le raccordement des habitants situés à proximité du nouveau réservoir de la Boum en faisant poser plus d’un millier de mètres de conduites en PVC. Coût de l’investissement : 11,3 millions XPF dont 9 millions financés par l’Etat.

Rubriques
EnvironnementInstitutionsPartenaires du VKP Infos

A LIRE ÉGALEMENT

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.