EconomieNickelPetites et moyennes entreprises

NMC mécène de l’ADIE

La société Nickel Mining Company (NMC), filiale de la Société minière du Sud Pacifique (SMSP) et du géant coréen de l’acier Posco, a conclu un partenariat avec l’Association pour le droit à l’initiative économique (ADIE), le 28 mai, pour soutenir de petits porteurs de projets.
NMC ADIE

La société Nickel Mining Company (NMC), filiale de la Société minière du Sud Pacifique (SMSP) et du géant coréen de l’acier Posco, a conclu un partenariat avec l’Association pour le droit à l’initiative économique (ADIE), le 28 mai 2018, pour soutenir de petits porteurs de projets.

« Notre convention porte sur une durée de trois ans ; elle stipule que NMC nous versera 4,5 millions de francs CFP entre 2018 et 2020, soit 1,5 million par an, pour que nous accompagnions des micro-projets autour de ses zones d’implantation », explique Alexandre Rutecki, directeur régional de l’ADIE Nouvelle-Calédonie et Wallis et Futuna. « Le partenariat va rendre possibles des petits projets vivriers, de pêche, de mécanique auto ou encore de services. » NMC pratique ainsi le mécénat et en tirera des avantages fiscaux. Mais la société y voit un autre intérêt : elle exerce son activité minière dans des communes de la côte Est, comme Canala ou Kouaoua, qui ne sont pas épargnées par la délinquance liée à l’oisiveté et au manque de formation de leurs populations. « Nous voulons aider les petits porteurs de projets émanant des tribus autour de nos centres », relève Didier Ventura, président de NMC. « Lorsque ces jeunes ont frappé à notre porte, nous avons naturellement pensé à l’ADIE, spécialiste du micro-crédit. » L’ADIE va par exemple assister des employés ou sous-traitants de NMC qui voudraient se reconvertir ou se développer grâce à un projet propre, dans la région de Nakéty, à Canala.

Des prêts à rembourser 

Le 12 juin 2018, Orianne Cormier, conseillère ADIE, était entourée d’Aline Lepeu, agent local de la Direction du développement économique de la province Nord et d’Olivier Barretteau, collaborateur de NMC, pour expliquer l’action de son association à quelques jeunes de Nakety.

« Promouvoir le droit à l’initiative économique des catégories de populations les plus défavorisées, c’est l’objet de l’ADIE, rappelle Alexandre Rutecki. Notre métier consiste à accorder des prêts à des promoteurs de projets – en général chômeurs et jeunes sans formation – qui n’ont pas accès au crédit bancaire. » Mais attention ! L’ADIE ne « donne » pas d’argent. C’est ce qu’elle explique aux jeunes porteurs de projets potentiels dans les réunions où elle se rend avec des représentants de NMC et des agents de la Direction économique de la province Nord (DDEE). « Dans le cadre de la convention avec NMC, nous avons convié, le 12 juin, des membres de l’association des jeunes de Nakety, à une réunion à la mairie de Canala », indique Orianne Cormier, conseillère ADIE de la zone Canala-La Foa-Kouaoua et Bourail. « Cette prise de contact a permis de prévenir les malentendus. Nous prêtons à des personnes physiques uniquement ; ce n’est pas facile à comprendre dans une logique communautaire. Nous leur avons aussi rappelé qu’il faut un projet viable, mis en oeuvre avec rigueur, pour assurer sa pérennité et être capable de rembourser l’argent prêté. »

Perspectives pour Nakéty

Désormais, l’ADIE sélectionnera les projets et déterminera les financements à leur apporter. Elle suivra ensuite étroitement la création ou le développement de l’entreprise emprunteuse. Le rôle de NMC est essentiellement financier. « Notre partenaire prendra en partie en charge le coût d’accompagnement d’un projet par l’ADIE, salaire des agents, déplacement sur Nakéty, etc. Il pourra aussi réunir les porteurs de projets qui prendraient son attache pour que l’ADIE les rencontre », précise Alexandre Rutecki. « Avec 1,5 million de francs, nous pourrions susciter la création de dix entreprises par an autour du site de Nakety, au vu de notre expérience. Ça fait environ trente entreprises sur la durée du partenariat. » Une bouffée d’air pur pour Canala.

Rubriques
EconomieNickelPetites et moyennes entreprises

A LIRE ÉGALEMENT

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.