InstitutionsLibertés publiquesOrdre public

La province en vidéosurveillance

Le haut-commissariat de la République vient d’adopter un arrêté qui autorise la province Nord à se doter d’un système de vidéo-protection, pour une durée de cinq ans renouvelable. Il s’agit...
©Dominique Fleurot

Le haut-commissariat de la République vient d’adopter un arrêté qui autorise la province Nord à se doter d’un système de vidéo-protection, pour une durée de cinq ans renouvelable. Il s’agit de poser deux caméras dans le parc de véhicules de l’hôtel de province. La collectivité doit en informer expressément le public par une signalétique appropriée (affiches, etc.) et a l’obligation de détruire ses enregistrements dans les trente jours. Un équipement qui intervient alors que les bureaux de Paul Néaoutyine ont été cambriolés, début février.

Rubriques
InstitutionsLibertés publiquesOrdre public

A LIRE ÉGALEMENT

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.