Communes du NordDéveloppement durableEconomieInnovation

Le pouatte de Touho dans nos assiettes

La branche Mer de La Technopole (ancienne ADECAL) voit aboutir bien concrètement un projet lancé en 2014 : le pouatte, poisson élevé à Touho dans la ferme pilote de son...

La branche Mer de La Technopole (ancienne ADECAL) voit aboutir bien concrètement un projet lancé en 2014 : le pouatte, poisson élevé à Touho dans la ferme pilote de son Centre calédonien de transfert en aquaculture marine (CCDTAM), s’achète désormais sur les étals de Nouméa, au marché et en grandes surfaces. On le trouvait aussi sur les stands lors du Jeudi de la province Nord, le 20 juillet, Place des Cocotiers.
Rappelons que le CCDTAM prépare les alevins du pouatte en écloserie, à Foué. Présent naturellement dans le lagon calédonien, ce poisson était jusque-là peu connu, parce qu’il évolue en profondeur. La Technopole – Mer devrait en produire dix-huit tonnes cette année, au rythme moyen de trois cent cinquante kilos par semaine. Voilà qui va bientôt nous permettre de consommer du poisson régulièrement, sans accentuer la pression de pêche en Nouvelle-Calédonie.
La chair du pouatte, garantie sans gratte, a séduit les grands chefs calédoniens à l’initiative du programme « Recettes bénéfiques », un projet lancé fin avril par le cluster Cap Agro et l’association Neofood, qui a reçu le label « Stratégies territoriales pour l’innovation » du gouvernement calédonien et le financement de l’association des pays et territoires d’outremer affiliés à l’Union européenne (l’OCTA).

Rubriques
Communes du NordDéveloppement durableEconomieInnovation

A LIRE ÉGALEMENT

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.

VISA Location