Aménagement / UrbanismeEntreprises et commercesTransports terrestres

Pacific Bako, vous aimerez revenir !

A Baco, vous serez séduits par le dernier bâtiment inauguré sur foncier coutumier : la station-service Pacific. La Société de services pétroliers (SSP), sa propriétaire, a voulu témoigner de...

A Baco, vous serez séduits par le dernier bâtiment inauguré sur foncier coutumier : la station-service Pacific. La Société de services pétroliers (SSP), sa propriétaire, a voulu témoigner de sa fierté de s’installer dans la  région. Plus qu’une station-service, c’est donc une œuvre architecturale inspirée de l’histoire du lieu qu’elle ouvre à la clientèle. Quant à son offre, elle nous apporte la modernité.

L’innovation sur terres coutumières

SSP améliore son parc de stations-service en  province Nord : outre le plein de  carburant, l’entreprise veut nous propo­ser des  espaces de services conviviaux. Et  sur  VKP,  c’est fait ! SSP a inauguré, le  26  octobre 2017, son implantation à  Baco, sur  foncier coutumier. « Nous  nous enga­geons dans une  démarche innovante, s’enthousiasme René Féré, directeur général  de  SSP, ori­ginaire de la  province  Nord. Nous parti­cipons à la  mise  en  valeur des  terres coutumières qui porteront bientôt nos dépôts de car­bu­rant à Gatope et Maré. Aujourd’hui, voici la  station-service de Baco. Ces investissements  sont  très bénéfiques, le parte­nariat avec les  représentants claniques  facilite notre  intégration dans le milieu  local.  »

L’architecture que vous méritez

A Baco, SSP a construit une station-service qui honore sa clientèle. Elle en a confié la  conception à l’architecte Karine  Demortier. Le bâtiment est cons­titué  d’éléments significatifs de la culture calédonienne émergente : béton de terre  ; essences de bois local ; sculptures d’artistes de Canala et Kouaoua et, touche finale, un  fronton en bois où la poignée de  mains entre Jean-Marie  Tjibaou et Jacques  Lafleur  est gravée. Le travail concerté entre la  direction de SSP, l’architecte et les  représen­tants coutu­miers  a payé  : Pacific Bako pourrait devenir, dans les  esprits, la station-service du  destin commun ! « Depuis l’ouverture, nous avons eu plusieurs tou­ristes qui sont venus se faire photogra­­phier  devant la  poignée de main ! », se  réjouit Pedro  Santos, son  gérant. Albert  Moux, le  président de Pacific Energy, maison-mère  de SSP, a salué  le travail de l’équipe et  remercié les  sculpteurs           «  d’avoir attendu la bonne lune pour couper le bois de  Tamanu ».

Belle, mais pas seulement !

Pour SSP, le service à la clientèle prime. Pacific  Bako est une station-service de nouvelle génération. Tout y est dimensionné pour les pick-ups et elle est la  première en brousse à disposer d’une  pompe AdBlue©, additif pour poids lourds qui abaisse les  émissions de gaz polluan­tes. Pour  les  poids lourds toujours, ses  1  000  m² dévoilent une  vaste aire de  repos et comprendront prochainement un  service de  lavage haut de gamme. En  paral­lèle, les  clients ont accès à un  snack et un  supermarché Korail de 500  m2, qui offre  le  choix de denrées et les  prix propres à la  grande distribution. C’est ce qui fait dire à René  Féré : «  Pacific  Bako, c’est une  station-service, certes, mais aussi un  espace de pause, de  vie, où on  se sent bien et qui ressemble à notre  pays ! »

SSP, un groupe océanien

En 2006, Pacific Energy, groupe de socié­tés polynésien dirigé par Albert  Moux, et quelques hommes d’affaires du  Pacifique, dont des Calédoniens, ont  acheté au pétrolier mondial Shell ses  actifs en Polynésie française, Nouvelle–Calédonie et au Vanuatu. La  Société de  services pétroliers (SSP) en est née. Pacific Energy est aujourd’hui bien  implantée dans le Pacifique, des  Fidji aux  îles Cook. SSP  se  démarque par  sa  volonté de respe­cter, dans ses  stations-service, les  symbo­liques loca­les.

Rubriques
Aménagement / UrbanismeEntreprises et commercesTransports terrestres

A LIRE ÉGALEMENT

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.