Education / EnseignementFormation professionnelleJeunessePartenaires du VKP Infos

Parcoursup, bienvenue dans l’enseignement supérieur !

Avec le « Plan étudiant »1, le vice-rectorat de Nouvelle-Calédonie accompagne étroitement le lycéen dans la préparation de ses études supérieures. La plateforme nationale « Parcoursup » et sa...

Avec le « Plan étudiant »1, le vice-rectorat de Nouvelle-Calédonie accompagne étroitement le lycéen dans la préparation de ses études supérieures. La plateforme nationale « Parcoursup » et sa déclinaison locale « Parcoursup Nouvelle-Calédonie », en sont un outil incontournable. Pour votre poursuite dans l’enseignement supérieur, ne passez pas à côté de leurs atouts.

Parcoursup, pour qui ?

Depuis 2018, tous les élèves de terminale, les étudiants en réorientation et, de manière générale, les personnes titulaires d’un baccalauréat (ou équivalent) qui veulent s’inscrire en première année d’enseignement supérieur, doivent le faire via une plateforme d’admission dénommée « Parcoursup ». S’ils choisissent des formations dispensées en Nouvelle-Calédonie, ils s’inscriront via Parcoursup Nouvelle-Calédonie, selon le même mode opératoire, mais un calendrier différent. « Désormais, les jeunes trouveront sur Parcoursup Nouvelle-Calédonie toutes les formations supérieures accessibles en Nouvelle-Calédonie, y compris celles en apprentissage », explique Jean-Paul Aygalenq, chef du service académique d’information et d’orientation (le SAIO) du vice-rectorat, chargé de la mise en oeuvre de la plateforme.

Parcoursup, pour quoi ?

En une procédure unique, la plateforme vous sert à émettre des voeux, sans les classer. Elle vous informe sur les quelque 13 000 formations supérieures en Métropole et sur toute l’offre de formation post-bac de Nouvelle-Calédonie. Vous créez votre dossier et formulez vos voeux (8 en Nouvelle-Calédonie, 10 en Métropole), puis le complétez selon les formations choisies. Chaque voeu donne lieu à la création d’une « fiche Avenir » que l’équipe éducative de votre établissement d’origine remplit ; Parcoursup la transmet aux établissements d’accueil pour examen de vos voeux. Pour Parcoursup Nouvelle-Calédonie, à partir du 2 décembre, vous recevrez des propositions d’admission auxquelles vous devrez répondre. C’est simple et entièrement dématérialisé ! Vous pourrez faire des voeux dans des filières sélectives comme les brevets de technicien supérieur (BTS) ou les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) mais aussi dans des filières non sélectives (licence, première année commune aux études de santé…).

La même chance pour tous

« Grâce à Parcoursup, les jeunes Calédoniens seront soumis aux mêmes règles du jeu que n’importe quel candidat de Métropole et des autres territoires français », souligne Zhor Gable, adjointe au chef du SAIO. « La plateforme vérifie l’adéquation entre les connaissances, les  compétences des candidats et les attendus des formations demandées. Si la formation n’existe pas en Nouvelle-Calédonie, les Calédoniens sont considérés comme originaires de l’académie d’accueil sollicitée. Sur Parcoursup Nouvelle-Calédonie, ils sont prioritaires. C’est une procédure transparente et juste. » Et les boursiers ? Sur Parcoursup, les Calédoniens sont réputés « boursiers d’Etat », case à cocher, qu’ils soient boursiers provinciaux ou territoriaux.

 

Une procédure, deux calendriers

Pour la rentrée 2019, la plateforme Parcoursup Nouvelle-Calédonie a ouvert le 10 août 2018. La procédure, de la saisie des voeux à l’inscription définitive, se déroule du 27 août 2018 au 28 février 2019.
En Métropole, la plateforme www.parcoursup.fr ouvrira le 15 janvier 2019. La procédure se déroulera du 22 janvier au 21 septembre 2019.

 

Informez-vous :

-auprès du CIO, centre d’information et d’orientation à Nouméa (tél. 26 61 66) et de ses antennes de Poindimié (tél. 42 32 01) et Koné (tél. 47 37 99) pour le nord ;
-auprès de vos deux professeurs principaux si vous êtes élève de terminale.

L’orientation, ça se prépare tôt !

Ce sont les améliorations voulues par la loi ORE : l’orientation des élèves se prépare en amont, en terminale, avec deux professeurs principaux désormais et des semaines dédiées. Le vice-rectorat/la Direction générale des enseignements de Nouvelle-Calédonie diligente, depuis juin 2018, une campagne d’information sur Parcoursup, dans les établissements scolaires, dans les media et via des conférences animées dans les salons étudiants, dont le Sofip en province nord. Les chefs d’établissements du secondaire, les professeurs principaux de première et de terminale, auront tous été formés à cet outil. Enfin, les élèves de terminale sont tous destinataires du guide édité localement « Entrer dans le Sup après le Bac ».

  1. Plan fondé sur la loi n°2018-166 du 8 mars 2018 relative à l’orientation et la réussite des étudiants, dite loi « ORE».
Rubriques
Education / EnseignementFormation professionnelleJeunessePartenaires du VKP Infos

A LIRE ÉGALEMENT

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.