EditoPartenairesSociété

Les caprices du singe, le triomphe du coq

2016 était l’année du singe, dans l’horoscope chinois. Tout pouvait arriver. C’était l’année des remises en cause, pas idéale pour planifier, ni engranger mais bienvenue pour rompre le glissement...

2016 était l’année du singe, dans l’horoscope chinois. Tout pouvait arriver. C’était l’année des remises en cause, pas idéale pour planifier, ni engranger mais bienvenue pour rompre le glissement vers des certitudes oppressantes. L’année de tous les bouleversements. Appliquée à l’actualité calédonienne, cette croyance a trouvé quelques traductions concrètes, pas seulement aux yeux des lecteurs superstitieux. Atermoiements du projet d’usine du Nord ; retour bienvenu à un projet de centrale à gaz pour Doniambo, grâce à l’engagement de l’Etat ; dérèglement du marché du nickel, tout simplement. Mais aussi, la violence et la délinquance à leur paroxysme à Saint-Louis pour nous faire réagir, des pluies meurtrières à Houaïlou parce que l’homme s’est installé n’importe où, parce qu’il a détruit la montagne avec ses mines… Enfin, un élan de solidarité inespéré à la mémoire de Mathilde Molina, cette jeune femme victime de la folie humaine. D’un point de vue national, on pense à la défection de François Hollande, ce président de la République qui écrivait ce qui ne doit pas se dire, dans des confessions cinglantes, s’assurant une mort politique et le ressentiment d’une partie de ses concitoyens. L’Europe, elle, nous a offert le Brexit, bafouant nos assurances sur l’union. Enfin, l’échiquier international… Le singe ne l’a pas oublié, avec l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, contre toute attente – against all odds

En 2016, il a fallu des efforts personnels exceptionnels, une volonté de fer, pour atteindre quand même certains objectifs. Il a fallu en revenir à la notion de responsabilité, individuelle et collective. Tant mieux et essayons, en 2017, de ne pas perdre ce cap de vue. Fin janvier, le singe cèdera la place au coq de feu. Pour une année d’éveil et de triomphe. Amis lecteurs, très bonnes fêtes de fin d’année ! Nous vous souhaitons d’être joyeux et vigilants à la fois, sur les routes en particulier. Prenez soin de vous, de vos enfants. En 2017, nous vous retrouverons avec un grand plaisir, sur papier (on l’aime trop) et en ligne, puisque le VKP Infos prépare son site internet. Merci de votre fidélité et meilleurs vœux !

Photo de une tirée du site aufeminin.com
Rubriques
EditoPartenairesSociété

A LIRE ÉGALEMENT

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.