EconomieInstitutionsLe NordPolitique

La province Nord livre son rapport

Depuis octobre 2016, le rapport d’activité des services provinciaux pour l’année 2015 est en ligne. Si la construction du document et son contenu sont très semblables à ceux du rapport...

rapport_activite_province-nord_2015Depuis octobre 2016, le rapport d’activité des services provinciaux pour l’année 2015 est en ligne.

Si la construction du document et son contenu sont très semblables à ceux du rapport 2014, l’administration souligne cependant pour cette édition : « Dans un souci de transparence sur l’usage des fonds publics, vous trouverez dans ce rapport plus d’informations sur l’utilisation des dépenses que les années passées ». La synthèse des services provinciaux détaille effectivement davantage l’engagement du plan pluriannuel d’investissement de la collectivité (PPI). Rappelons que cet outil de planification résume les priorités de la collectivité sur la période visée. On y apprend que le PPI est financé à 24% par l’Etat, 19% par la Nouvelle-Calédonie et 41% via l’autofinancement. L’un des faits marquants de l’exercice examiné est d’ailleurs le vote, le 23 octobre 2015, de la mise à jour du PPI pour la période 2016-2019, avec un ajustement des investissements en cours en fonction des nouvelles orientations données par les  élus.

L’exécution du budget s’est améliorée en 2015, avec un taux de 76% du prévisionnel, contre 67% l’année précédente. Les investissements, en particulier, prospèrent davantage (avec un taux de 64% du prévisionnel contre 47% en 2014). Les dépenses réelles d’investissement ont ainsi atteint 10,030 milliards XPF en 2015, une progression de 1,7 milliard XPF sur un an. Le rapport souligne : « C’est le niveau d’investissement le plus élevé jamais atteint par la collectivité ».

Les données sur l’effectif provincial confortent le sentiment que l’administration pourrait être plus efficace dans la gestion de ses dossiers. Elle comptait 1 315 postes au 1er janvier 2015, soit 14 de plus qu’en 2014. Cette augmentation a profité à la présidence, à la direction des affaires juridiques, administratives et du patrimoine, à la direction des finances et du budget et à la direction de la santé. La direction du développement économique, en revanche, avait commencé l’année avec du personnel en diminution. Durant 2015, la province Nord a procédé à 167 recrutements sur des postes permanents, soit une hausse de 11% sur un an. 198 postes d’agents contractuels ont, en outre, bénéficié d’une revalorisation salariale. En parallèle, la collectivité indique se soucier, depuis le second semestre 2015, de gestion prévisionnelle des ressources humaines : un prestataire de services l’aide à anticiper les besoins en compétences de ses directions et à « réduire les écarts entre les compétences disponibles et celles attendues… pour répondre aux politiques publiques ». Dans ce contexte, on s’interroge toutefois sur la raison pour laquelle l’effort de formation des agents provinciaux a été moindre en 2015.

Rubriques
EconomieInstitutionsLe NordPolitique

A LIRE ÉGALEMENT

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.

VISA Location