EconomieEducation / EnseignementFormation professionnellePartenaires

L’EGC : une formation qui donne des ailes !

Cette année, l’École de gestion et de commerce (EGC) fête ses 30  ans et ses 519 diplômés présents dans plus de 200 entreprises et collectivités en Nouvelle-Calédonie, dans des...

Cette année, l’École de gestion et de commerce (EGC) fête ses 30  ans et ses 519 diplômés présents dans plus de 200 entreprises et collectivités en Nouvelle-Calédonie, dans des secteurs d’activité très variés. Rencontre avec Priscilla Renézé-Emery de la promotion 2004, aujourd’hui responsable de la gestion des talents chez Koniambo Nickel SAS.

cci-priscilla-emeryPourquoi le choix de l’EGC après votre  bac ?

Priscilla Renézé-Emery : je ne me sentais pas encore prête à quitter ma famille pour faire des études hors du territoire. Le cursus généraliste sur trois années m’est apparu complet et offrant des débouchés professionnels intéressants. Il permet aux jeunes de découvrir différentes matières (commerce, gestion, droit, finances…) et ainsi de s’adapter aux besoins du marché de l’emploi.

Qu’avez-vous le plus apprécié lors de vos trois ans à l’EGC ?

Le profil des enseignants, professionnels dans leur domaine d’expertise, ce qui donnait de la pertinence à nos échanges et les trois mois passés au Gold  Coast  Institute of Tafe. Je pense que  mon souhait de continuer mes études  à l’étranger s’est déclenché à cette période. Grâce au niveau de l’enseignement de l’EGC, j’ai pu préparer un concours «  passerelle  » qui m’a permis d’intégrer la filière double diplôme anglophone de l’ESC  Dijon (École supérieure de commerce), directement  en deuxième année. Après une année à Dijon, j’ai fait neuf mois de stage en Indonésie puis j’ai intégré la Karlstad  University en Suède où j’ai décroché un «  Master’s  Degree of Science  in Service Management  Research ».

Quel domaine professionnel vous a attirée lors de vos études ?

Je fais partie des 3 à 4 % de diplômés de l’EGC qui se sont orientés vers la formation et les ressources humaines. Grâce à mon cursus, incluant mon passage à l’EGC, j’ai développé une capacité d’analyse, une rigueur et une  méthodologie de travail qui m’ont servi, car ce sont des compétences applicables dans tout domaine professionnel. Je sais par ailleurs que l’EGC a diversifié depuis ses offres de formation avec le programme  de «  bachelor » par alternance  qui semble un très bon dispositif. Le plus important dans un cursus complet est de pouvoir développer savoir-faire, savoir-être et savoir-agir, afin de devenir « employable  ». Je peux dire que l’EGC accompagne les jeunes dans ce sens.

Vous avez choisi de revenir en Nouvelle-Calédonie. Pourquoi ?

Pour retrouver ma famille. Je n’avais pas de projet professionnel particulier, mais je restais confiante quant aux possibilités de trouver un emploi grâce aux expériences et compétences que j’ai développées dans mon cursus. D’ailleurs, j’ai été contactée par la SLN qui recherchait une chargée de formation. Puis j’ai intégré Koniambo  Nickel  SAS où j’ai évolué dans le domaine de la formation et du développement des  compétences.

Quelle fonction occupez-vous aujourd’hui chez Koniambo Nickel  SAS ?

Koniambo Nickel SAS m’a donné, depuis  janvier 2015, la possibilité de m’orienter vers un profil d’expertise pour  devenir responsable de la gestion des talents. Mon rôle aujourd’hui consiste à développer la stratégie de gestion de talents en passant par l’élaboration et le pilotage du processus d’identification, d’évaluation et de développement des talents. Après avoir étudié divers domaines pendant mes études (marketing, finance, management, ressources humaines), je suis totalement épanouie dans le poste que j’occupe actuellement et je peux dire que j’ai trouvé ma voie.

EGC – Tél. 24 31 40 / egc@cci.nc /www.egc.cci.nc /Facebook : EGC Pacifique Sud

Rubriques
EconomieEducation / EnseignementFormation professionnellePartenaires

A LIRE ÉGALEMENT

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.