Aménagement / UrbanismeDossiers du mag'Economie

Les projets de la Saeml VKP

L’aménagement de la presqu’île de Foué Le programme prévoit quatre espaces d’aménagement : le premier, à l’entrée de la presqu’île, serait dédié aux activités économiques et aux logements sociaux...
Le futur centre commercial de Bako

L’aménagement de la presqu’île de Foué

Le programme prévoit quatre espaces d’aménagement : le premier, à l’entrée de la presqu’île, serait dédié aux activités économiques et aux logements sociaux ; le deuxième, au centre, accueillerait un vaste parc public ; le troisième, en partie en bord de mer, mêlerait villas individuelles et habitat collectif intermédiaire ; le dernier, à la pointe nord, concentrerait les activités portuaires et nautiques. L’ensemble bénéficierait d’un réseau de voirie, d’aires de stationnement publiques et pourvoirait la région VKP de plus de quatre cents logements. Le domaine public maritime serait préservé : il accueillerait le futur port de Koné, avec ses installations de plaisance et de carénage, une zone d’activités scientifiques pour compléter le Conservatoire des espaces naturels et un sentier qui ouvrirait l’accès aux plus belles plages de Foué, le long du littoral sud. Le cœur de la presqu’île, sous réserve du rachat du foncier privé qui le constitue, porterait un parc public avec des aires où pratiquer le sport en pleine nature et pique-niquer. On y installerait aussi l’essentiel des habitations et un complexe touristique près du lagon. Le projet fait de la route municipale 10, prolongée et élargie, la voie de desserte principale.

Le centre d’hébergement et le centre de loisirs de la base nautique de Foué

Bâtiment de type R +1, le centre d’hébergement sera composé de classes au rez-de-chaussée et d’un dortoir d’environ 60 places à l’étage. Il accueillera des « classes de mer » pendant le temps scolaire et des centres de loisirs pendants les périodes de vacances scolaires. Des aménagements extérieurs sont aussi prévus : farés, espace restauration et aire de camping. Les travaux, financés par la province Nord pour un total de trois cent trente millions XPF, commenceront début 2016 pour une durée d’un an.

Le centre commercial de Bako

Le parc d’aménagement et la zone d’activité de Baco hébergeront bientôt d’autres constructions :
– un centre commercial qui accueillera les enseignes des groupes Ballande, Hayot et M. Bricolage. L’opération devrait coûter sept cents millions XPF ;

– vingt villas supplémentaires destinées à l’habitat intermédiaire aidé, un projet de quatre cent quarante-trois millions XPF, livraison prévue fin 2015 ;

Chantier du projet de cinéma à Bako.

– deux salles de cinéma de quatre-vingts et cent vingt places pour quatre cent quarante millions XPF, avec les services annexes habituels (buvette, magasins de bonbons et pop-corn…), confiés à un opérateur privé. Ouverture début 2016.

La province Nord étudie par ailleurs un schéma d’aménagement d’une zone culturelle pour édifier, près des cinémas, les bâtiments de l’école d’art (coût d’objectif : huit cents millions XPF) et du futur siège de la chaine de télévision NCTV ;
– une gare routière, que la Saeml VKP, mandatée par la province Nord, lancerait en accord avec le syndicat mixte de transport interurbain (SMTI), pour louer ensuite cette infrastructure au gouvernement. L’opération est estimée à cent trente cinq millions XPF.

 

Le collège de Paiamboué

Commandé par la direction de l’Enseignement de la province Nord ce collège pourra accueillir quatre cents élèves, avec une extension possible à six cents, sur 3 750 m2 de surface de plancher. Un mode constructif innovant y est développé : l’aménageur y expérimente en effet l’usage du béton de terre et une architecture performante. L’investissement atteindra deux milliards XPF et l’ouverture de l’établissement est programmée à la rentrée 2016.

 

Le centre de secours intercommunal Koné-Pouembout

Prévu sur le foncier du GDPL de Baco, ce bâtiment d’une surface de 1 200 m2 sera divisé en deux parties, l’une dédiée au stockage du matériel des unités « feu » et « aide à la personne », l’autre à l’hébergement de la brigade. L’extérieur sera aménagé avec la création d’un parking, d’une aire d’entraînement et d’un parcours sportif. Le budget de ce chantier, qui commencera en septembre pour une durée de seize mois environ, s’élève à quatre cent quarante millions XPF cofinancés par l’État (dans le cadre des contrats de développement), la province Nord, les communes de Koné et de Pouembout et la Nouvelle-Calédonie (pour les équipements). Une deuxième phase de travaux est prévue pour la construction de locaux administratifs et de formation.

 

L’antenne de la chambre de Métiers et de l’Artisanat à Koné

L’appel d’offres pour ce projet est en cours. Il prévoit la construction, avec l’utilisation de béton de terre, d’un bâtiment sur un niveau qui accueillera des bureaux et des salles de réunion. Les travaux, financés par la chambre de Métiers et de l’Artisanat pour un montant non-défini pour l’heure, commenceront fin 2015 pour une durée d’environ seize mois. Ultérieurement, une deuxième phase pourrait voir la construction d’une salle d’exposition.

 

Le centre d’hébergement du centre hospitalier du Nord

Le terrain de 6 ha mis à disposition par la province Nord sur la zone de Païamboué à Koné pour le futur centre hospitalier du Nord accueillera également un centre d’hébergement pour les patients et les familles. D’une surface de plus de 800 m², il sera composé de petites unités d’habitation de deux à trois chambres chacune. Au total, ce centre d’hébergement de type pavillonnaire proposera vingt-cinq chambres. Les travaux débuteront en 2016 pour une durée d’environ seize mois. D’un montant d’environ trois cent cinquante millions XPF, il est financé par la province Nord et l’État.

 

Les opérations suspendues

D’autres projets, suspendus pour l’heure, pourraient être relancés dans les prochaines années : le centre d’hébergement Ouest, le centre funéraire, le centre d’hébergement et le complexe sportif de Vook, l’Ecomusée du café II, le plan d’aménagement du GDPL Wabéalo, la route du lycée agricole et la voie de contournement.

 

Lire aussi dans ce dossier :

-Ces grands projets qui défient la crise

-Les projets de Nord Avenir

-Les projets cofinancés par la province Nord

-Les projets privés

 

Rubriques
Aménagement / UrbanismeDossiers du mag'Economie
Aucun commentaire

Donner son avis

*

*

A LIRE ÉGALEMENT

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.