ArtisanatEconomieLe NordTourisme

Jeudi de la province Nord

Le GIE l’organise en coopération avec l’association Nouméa Centre-ville (qui en est à l’origine) et les communes du Nord dont il doit garantir la participation. « Nous le préparons trois...

Le GIE l’organise en coopération avec l’association Nouméa Centre-ville (qui en est à l’origine) et les communes du Nord dont il doit garantir la participation. « Nous le préparons trois mois à l’avance avec nos relais sur le terrain, les animateurs communaux », explique Nelly Kamouda, responsable de la communication du GIE. « Mais c’est une mission nouvelle pour le GIE depuis 2013. Auparavant, la DDEE et la Direction de la culture de la province Nord s’en chargeaient. Il a fallu s’adapter, et vite ! » Le coût direct de la participation des communes, de l’ordre de trois millions de francs CFP, est payé par le GIE, notamment pour la location des stands sur la Place des cocotiers. En retour, les ventes réalisées rapportent chaque année davantage aux participants du Nord : en 2014, la barre des vingt millions de francs de recettes a été dépassée.

Lire aussi dans ce dossier :

-Tourisme : le Nord s’impliquera-t-il ?

-GIE Tourisme province Nord, une affaire qui tourne ?

-Le budget du GIE Tourisme province Nord en 2015

Rubriques
ArtisanatEconomieLe NordTourisme
Aucun commentaire

Donner son avis

*

*

A LIRE ÉGALEMENT

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.