EconomieFormation professionnellePartenaires

L’apprentissage, le ticket gagnant pour l’emploi !

La CCI Apprentissage est sur les starting-blocks pour la rentrée 2016. Recrutement des futurs apprentis des différentes filières de formation bien sûr, mais également recherche des entreprises partenaires qui...

La CCI Apprentissage est sur les starting-blocks pour la rentrée 2016. Recrutement des futurs apprentis des différentes filières de formation bien sûr, mais également recherche des entreprises partenaires qui les accompagneront et les formeront, dans une perspective d’embauche ou dans une démarche citoyenne de transmission de savoir.

Pour David Leclerc, responsable de la CCI Apprentissage, «  la formation en alternance remplit à la perfection les objectifs que s’est fixés le CFA : former des jeunes diplômés immédiatement opérationnels qui répondent parfaitement aux besoins du marché de l’emploi et leur ouvrir les portes d’un avenir professionnel serein ».

Le parcours de Karl Michelon est révélateur des atouts innombrables de la formation en alternance : il a obtenu le brevet de technicien supérieur « BTS Négociation relation client » en 2010 à la CCI Apprentissage et est aujourd’hui en charge du secteur commercial Nord, Îles et Wallis-et-Futuna chez Canal +. Karl est responsable de cinq vendeurs, d’une boutique sur Koné, d’une boutique mobile sur la côte Est et d’un réseau de vingt distributeurs.

Après votre bac, pourquoi avez-vous fait le choix de l’alternance ?

Karl Michelon : J’étais un élève moyen sans appétence pour les études. Je souhaitais travailler pour m’assumer financièrement et poursuivre mes études hors du système scolaire. Le BTS en alternance m’a permis d’allier ces deux envies.

Quels sont pour vous les avantages de cette formation ?

K.M : En premier lieu, la qualité des formateurs du CFA qui sont eux-mêmes pour la plupart des chefs d’entreprise. Ils connaissent la vie des affaires concrètement et agrémentent leurs cours d’anecdotes. D’ailleurs, aujourd’hui, en tant que manager, j’utilise les mêmes méthodes avec mes vendeurs !
J’ai passé mes deux années d’apprenti à la GBNC, ce qui m’a permis d’apprendre sur le terrain le métier de commercial, épaulé et guidé par des pros qui m’ont transmis leur savoir-faire.

Combiner vie professionnelle et vie scolaire, ce n’était pas trop difficile ?

K.M : Il est vrai que le rythme était soutenu, je travaillais tout le temps ! Mais j’y ai gagné un vécu professionnel qui vaut de l’or lorsqu’il s’agit de trouver un emploi. Lors des recrutements de vendeurs, je choisis plus facilement un candidat qui sort du circuit de l’alternance parce qu’il est performant presque immédiatement.

L’aventure de votre premier job ?

K.M : Je suis entré chez Canal + en septembre 2011 en tant que commercial, sans responsabilité. Puis de projet en projet, j’ai gravi les échelons pour devenir aujourd’hui responsable commercial d’un des plus gros secteurs chez Canal +. C’est une société qui croit à l’alternance et qui a une vraie volonté de former les jeunes.

Vous avez choisi de devenir maître d’apprentissage. Pourquoi ?

K.M : En tant qu’ancien apprenti de la CCI, je comprends les enjeux pour les jeunes de cette formation en entreprise. Je souhaite être pour eux un passeur, les former pour leur avenir, mais aussi, pourquoi pas, pour celui de la société pour laquelle je travaille.

Pour devenir une entreprise partenaire de la CCI Apprentissage et accueillir des apprentis en province Nord comme en province Sud : contacter la CCI Apprentissage à Nouméa au 24 31 45 – cfa@cci.nc et à Koné au 42 68 20 – kne@cci.nc

Rubriques
EconomieFormation professionnellePartenaires
Aucun commentaire

Donner son avis

*

*

A LIRE ÉGALEMENT

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.