Dossiers du mag'EconomieFinances publiquesInstitutionsPolitique

Bref bilan du contrat de développement Etat-Province Nord 2011-2016

2011-2016, ce qui a marché En province Nord, l’enseignement privé1 a tiré son épingle du jeu. Ses locaux, dégradés, ont été rénovés et il a pu en bâtir de...
La résidence des jeunes travailleurs de Koné, construite avec le financement de l’Etat, a été incendiée sitôt inaugurée, en juin 2013.
2011-2016, ce qui a marché

En province Nord, l’enseignement privé1 a tiré son épingle du jeu. Ses locaux, dégradés, ont été rénovés et il a pu en bâtir de nouveaux avec l’aide du contrat de développement Etat-Province Nord, soit 500 millions CFP (350 millions CFP pour l’Etat, dont 92 % ont été engagés). Les internats de Wani (à Houaïlou), Koumac, Poindimié et Canala, ont été reconstruits, à hauteur de 400 millions CFP.

La base nautique de Koumac est sortie de terre (250 millions CFP).

Les lagunes d’assainissement de Païamboué (à Koné) ont vu leur capacité de traitement étendue, pour répondre à l’afflux de population lié à l’implantation alentour d’un collège, de la maison de l’enfance, de la zone artisanale et industrielle de Cassis  Pont-Blanc, de lotissements nouveaux, du futur hôpital…, soit une opération de 350 millions CFP.

On retiendra aussi l’achèvement du centre de traitement des fruits et légumes de Ouégoa, pour 150 millions CFP.
Enfin, l’école de musique de Poindimié, construction prévue sur la génération de contrats  2006-2010, a été inaugurée en 2016 (150 millions CFP).

Ce qui n’a pas marché

La résidence des jeunes travailleurs de Koné, construite avec le financement de l’Etat, a été incendiée sitôt inaugurée, en juin 2013.

Les élus du nord placent le « développement durable » dans tous leurs discours, à bon et à mauvais escient, mais le concept n’a pas beaucoup progressé sur le terrain. Le schéma provincial de gestion des déchets, adopté en 2012, a débouché sur peu d’opérations concrètes, malgré le partenariat avec l’Ademe (agence de l’Etat pour l’environnement et la maîtrise de l’énergie). La province Nord n’a pas non plus consommé les 200 millions CFP prévus pour structu­rer sa filière pêche.
Dans le domaine culturel, l’extension du centre culturel de Hienghène, par un auditorium de quatre-vingts places et une maison de l’artisanat, n’a débuté qu’en 2016 (coût de l’opération : 250 millions CFP dont 150 millions pour l’Etat).

 

1. La Direction diocésaine de l’église catholique (DDEC), la Fédération évangélique libre protestante (FELP) et l’Alliance évangélique (ASEE).

 

Lire aussi dans ce dossier :

L’Etat, compagnon de la dernière heure.

Rééquilibrage : un objectif au long cours.

2017-2021 : un nouvel essor économique ?

Plus d’argent pour le nord.

« La priorité : former les agents de terrain ».

Subit empressement autour de la jeunesse.

Pourquoi le compagnonnage convainc Michel Sallenave.

 

 

 

Rubriques
Dossiers du mag'EconomieFinances publiquesInstitutionsPolitique

A LIRE ÉGALEMENT

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.