Communes du NordCultureJeunesseLittérature

L’île Ô Livre : la littérature jeunesse bien assise dans le nord

Les 5 et 6 juillet 2017, le centre culturel a accueilli la deuxième édition bisannuelle du festival de littérature jeunesse L’île Ô Livres (LÔL). Sa promotrice, l’association Lire en Calédonie, soutenue par la ville...

Les 5 et 6 juillet 2017, le centre culturel a accueilli la deuxième édition bisannuelle du festival de littérature jeunesse L’île Ô Livres (LÔL). Sa promotrice, l’association Lire en Calédonie, soutenue par la ville de Nouméa, en fait un véhicule pour parler du plaisir d’écrire et de lire, de la réflexion salutaire que la littérature engendre, du livre calédonien, reflet de nos cultures mêlées. LÔL espère aussi contribuer à la prévention de l’illettrisme. Ouvert à Nouméa le 28 juin 2017, le festival s’est déplacé partout dans le pays pendant dix jours, proposant des lectures d’ouvrages, des pièces de théâtre, des ateliers, des rencontres avec une vingtaine d’auteurs et illustrateurs de la littérature jeunesse venus de France et du Japon.

Au centre culturel de Voh, enfants des écoles, collégiens et habitants de VKP ont échangé avec, entre autres, les illustrateurs Justine Brax, Dominique Berton, Stéphane Moysan (en photo) et les écrivains Edouard Manceau, Fred Bernard, François Roca, Olivier Tallec, Noëlla Poemate, Léopold Hnacipan… Tous étaient ravis. L’annexe du Conservatoire de musique et danse de Koné a contribué au succès de ces deux jours en animant des ateliers sur les bambous pilons et les danses traditionnelles, puis en assurant la sonorisation du concert de clôture du jeudi soir, où les artistes de Voh se sont produits.

Facebook : l’île ô livres/Centre culturel Voh/médiathèques Ouest et du Nord.

Rubriques
Communes du NordCultureJeunesseLittérature
Aucun commentaire

Donner son avis

*

*

A LIRE ÉGALEMENT

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.