Aménagement / UrbanismeEconomieInstitutions

Nord Aménagement : les perspectives d’une restructuration

Vous connaissiez la « Saeml VKP » et son action pour doter la région en équipements : collège de Païamboué, parc d’aménagement de Baco, centres culturels, base nautique de Foué… Depuis novembre 2016, la société...

Vous connaissiez la « Saeml VKP » et son action pour doter la région en équipements : collège de Païamboué, parc d’aménagement de Baco, centres culturels, base nautique de Foué… Depuis novembre 2016, la société change d’organisation, pour trouver un nouveau souffle. Renommée « Nord Aménagement », elle travaille désormais  en étroite coopération avec le groupe Nord Avenir et propose ses  services sur l’ensemble de la province  Nord.

« Il fallait réagir devant la situation financière préoccupante de la Saeml VKP ; la province Nord, son actionnaire principal, travaillait depuis plusieurs mois à une restructuration en s’appuyant sur Nord Avenir, explique Tanguy Collombel, le nouveau directeur général de la Saeml VKP devenue Nord Aménagement. La chambre territoriale des comptes [la CTC] est venue corroborer cette démarche fin 2016, après avoir contrôlé la gestion de la Saeml VKP. Elle a relevé qu’au terme d’une période d’activité soutenue jusqu’en 2011, l’entreprise s’était enlisée, à défaut d’obtenir de nouveaux mandats de ses donneurs d’ordre publics, la province Nord en particulier. Nous mettons actuellement en œuvre les recommandations que la chambre a formulées pour rétablir un dialogue sain avec la province, remettre sur pied cet outil d’aménagement et lui donner toute son utilité ».

Rayonnement provincial

L’urgence est financière, c’est pourquoi Nord Avenir a confié le travail à son directeur financier, Tanguy Collombel et a conclu des conventions de prestations de services avec Nord Aménagement. « Il faut rapidement revoir les engagements bancaires de la Saeml et  y instaurer des procédures de contrôle interne, en faisant notamment vivre les instances de gouvernance prévues dans le pacte d’actionnaires », indique le directeur général. « La réorganisation que nous diligentons repose sur la mutualisation des fonctions support avec Nord Avenir, pour bénéficier de compétences financières, juridiques, etc., qui faisaient défaut. » Mais la restructuration exige aussi prospection et conduite de nouvelles opérations sur le terrain.  Sur ce volet, c’est Laurent Seveau, directeur des programmes de la Sodean (filiale à 100% de Nord Avenir en matière d’aménagement immobilier) qui entre en jeu. Le nouveau binôme de direction veut achever et clôturer les opérations en cours et alimenter le plan d’affaires de l’ex-Saeml VKP. « Il n’y a pas de mystère, Nord Aménagement doit diversifier ses mandats, vendre son expertise partout en province Nord, expose Laurent Seveau. L’extension de sa zone géographique d’intervention est maintenant inscrite dans son objet social. La société saura apporter aux collectivités publiques clientes une assistance de qualité dans la gestion de leur patrimoine notamment. »

Quelles sont les opérations en cours d’achèvement ? « Nord Aménagement termine actuellement la rénovation en urgence du collège de la FELP1 à Tieta (Voh), la construction de vingt villas à Bako pour la SIC, le centre de secours de Pouembout et Koné, le nouveau bâtiment de la chambre de métiers à Koné… », énonce le directeur des programmes.

L’indispensable soutien public

Messieurs Collombel et Seveau ont pris la mesure des atouts de l’ex-Saeml VKP. « En créant en 2006 une société d’économie mixte locale à Koné, les élus de la province Nord ont affirmé leur volonté de faire porter par une structure propre l’aménagement de la région VKP. Pour répondre à ses commandes, l’entreprise a développé des outils innovants, comme le montage financier de projets sur foncier coutumier en concertation avec les intérêts locaux représentés par des GDPL, ou des techniques de construction respectueuses de l’environnement », note Tanguy Collombel. « La province Nord lui a ensuite confié la gestion du programme d’habitat intermédiaire aidé (HIA), pour accélérer la construction de logements sur VKP », complète Laurent Seveau. « Ce sont là des spécificités avérées, qu’il nous faut mettre davantage en valeur », reprend monsieur Collombel. « Ainsi, nous étudions, pour la mairie de Pouébo, le projet d’un centre multi-services sur terres coutumières, illustre monsieur Seveau. Nous voudrions aussi contribuer à redynamiser l’habitat dans le nord. »

Pour y parvenir, la nouvelle direction compte sur le soutien renouvelé de son actionnaire et commanditaire principal, la province Nord. En effet, elle ne perd pas de vue l’une des conclusions du rapport de la CTC : l’activité dans le secteur n’était pas suffisante pour laisser se déployer plusieurs sociétés d’aménagement publiques concurrentes sur le territoire provincial. Le rapprochement de Nord Aménagement et de la Sodean est donc envisagé. « En nous confiant la rationalisation de ses outils d’aménagement, la province montre sa compréhension du problème. Nous aurons besoin qu’elle confirme, sur la durée, sa volonté de faire prospérer l’outil qui en émanera », conclut le nouveau directeur général.

1.  FELP : fédération de l’enseignement libre protestant.
Dix ans, cinquante-quatre opérations

La Saeml VKP – devenue fin 2016 Nord Aménagement – a, au total, supervisé la construction de cinquante-quatre éléments d’infrastructure sur VKP, pour la province Nord, les trois communes, Voh, Koné, Pouembout, le gouvernement, les chambres consulaires, le SIVOM-VKP. Deux opérations, le centre aquatique de Pouembout et les trente-six logements de Téari, ont stigmatisé les mécontentements, pour cause de malfaçons, retards, litiges, surcoûts. Nord Aménagement veut montrer qu’elle en a tiré expérience dans son travail de restructuration.

Le nouveau binôme de direction de l’ex-Saeml VKP est constitué de Tanguy Collombel (le directeur général, à droite) et de Laurent Seveau (le directeur des programmes).

Tanguy Collombel est, depuis octobre 2013, directeur financier de Nord Avenir. S’il pilote le plan de financement global du groupe, il apporte aussi au quotidien son expertise aux directions des 75 filiales et participations. Diplômé en finance de l’école de management de Normandie et de la Leeds Metropolitan University en Grande-Bretagne, le jeune homme a conforté son expérience financière au sein d’un cabinet de défiscalisation et d’une grande banque de la place.

Laurent Seveau est, lui, directeur des programmes de la Sodean depuis 2015. Il a intégré cette filiale à 100% de Nord Avenir en 2011 et y a conduit des projets immobiliers pour l’ensemble du groupe. A l’origine conducteur de travaux, il a, depuis 1989, étoffé son expérience dans la construction immobilière en France, à La Réunion, puis en Nouvelle-Calédonie, où il a rejoint la SECAL en 2006. Monsieur Seveau ajoute actuellement à son bagage une formation ESSEC en management opérationnel.

Rubriques
Aménagement / UrbanismeEconomieInstitutions

A LIRE ÉGALEMENT

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales.